AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Salaires en Europe

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Salaires en Europe   Mer 12 Juil à 17:32

Citation :

Salaires en Europe



Eurostat : au Danemark et en Norvège les rétributions les plus élevées et les plus petites différences de traitement entre ceux qui gagnent plus et ceux qui gagnent moins. Aux dernières places l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. Parmi les villes, à Londres les différences les plus aiguës et les plus hauts salaires. Italie peu au dessous de la moyenne Ue.

SALAIRE ANNUEL BRUT (en italien) : le classement européen.
POUVOIR D’ACHAT : les Allemands sont les mieux lotis.
LASSEMENT DES DISPARITES : du Nord à l’Est de l’Europe

de FEDERICO PACE Traduit de l’italien par karl&rosa

Certains en ont trop, d’autres trop peu. A Londres, les plus riches gagnent en moyenne plus de six fois les salaires perçus par ceux qui sont au fond de l’échelle des rétributions. La même chose arrive ­ à cause d’une espèce de paradoxe qui met ensemble la différence de traitement, le retard et le dynamisme économique ­ aux salariés de la Lettonie et de la Lituanie.

Les données sont celles d’Eurostat, diffusées avec le rapport "Earnings disparities across European countries and regions" qui prend en considération les rétributions de presque 8 millions de salariés des entreprises de l’industrie et des services. Les dernières places reviennent à la Bulgarie et à la Roumanie, où un salarié trouve en moyenne dans sa fiche de paye respectivement 1.884 euros et 2.321 euros (brut par an). Les premières places reviennent, au contraire, aux Danois et aux Norvégiens, avec un salaire annuel brut respectivement de 41.736 euros et 42.475 euros. En Italie, la rétribution est de 25.808 euros (voir tableau).

Pour comparer les valeurs des différentes réalités économiques, les experts d’Eurostat ont mis au point une "monnaie virtuelle", le PPS, permettant de mesurer le pouvoir d’achat calculé sur une base nationale. Dans ce cas, les Allemands (voir tableau) et les Luxembourgeois sont les mieux lotis. Tout cela alors qu’Angela Merkel, la chancelière allemande, décide d’introduire plus de taxes pour les classes avec des revenus très élevés (à partir de 2007 le taux maximal de l’impôt augmentera de 42 à 45% pour les revenus supérieurs à 250 mille euros pour les célibataires et à 500.000 euros pour les couples). Aux dernières places, toujours la Bulgarie et la Roumanie. Les pays qui perdent plus de positions par rapport aux valeurs nominales sont la Norvège, la Suède et l’Autriche.

Comme on l’a dit, on trouve les différences de traitement les plus aiguës dans les pays nouveaux membres tels que l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie et dans les pays attendant d’entrer dans l’Union tels que la Bulgarie et la Roumanie. Les plus petites différences en Finlande, au Danemark et en Norvège (voir tableau).

Si ­ à l’intérieur de chaque nation ­ on regarde aux différentes zones territoriales, on s’aperçoit que les métropoles sont les endroits où les rétributions tendent à être les plus élevées et où augmentent les distances entre les "plus riches" et les "plus pauvres". Le pic continental on l’enregistre dans la zone de Londres, où la rétribution moyenne du 10% le plus riche atteint 104.034 euros, alors que le salaire moyen brut de ceux qui gagnent moins est de 16.931 euros, avec un rapport atteignant 16,1. Un rapport "moins équitable" aussi à Bruxelles (3,7), Madrid (4,5), Hambourg (4,2) et Paris (3,9).

En Italie, au contraire, selon les données Eurostat, les valeurs des différences de traitement sont dans la moyenne européenne ou peu au dessous. Plus accentuées au Centre (2,Cool et dans le Nord Ouest (2,7). Les rétributions sont, au contraire, plus "équitables" dans les Iles (2,2), dans le Sud (2,4) et dans le Nord Est (2,5).

SALAIRES EN EUROPE : le revenu brut annuel en euros dans l’industrie et dans les services. Le "bas" revenu indique la rétribution moyenne du 10% qui gagne moins. Le revenu "élevé" indique la rétribution moyenne du 10% qui gagne plus. La "moyenne totale" est la valeur moyenne de l’univers global



SALAIRES EN EUROPE : le revenu annuel brut en PPS (pouvoir d’achat) dans l’industrie et dans les services. Le "bas" revenu indique la rétribution moyenne du 10% qui gagne moins. Le revenu "élevé" indique la rétribution moyenne du 10% qui gagne plus. La "moyenne totale" est la valeur moyenne de l’univers global Nations Revenu Annuel Brut en PPS



SALAIRES EN EUROPE, LES DISPARITES : Le rapport entre la rétribution du 10% de la population gagnant plus et la rétribution du 10% gagnant moins



http://lavoro.repubblica.it/lavoro/...

De : FEDERICO PACE
lundi 15 mai 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=27856
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Salaires en Europe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vostok Europe K3 submarine
» vostok europe
» Championnat d'Europe TT 1/10 à Vienne en Autriche
» Tarif avion Chine - Europe
» Championnat d'Europe B à Valladolid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers: