AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'eau des multinationales

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: L'eau des multinationales   Mer 12 Juil à 17:19

Citation :

Au motif de diffamation, peut-on faire taire la contestation ?



Si les lanceurs d’alerte ont pu trouver quelque réconfort dans la relaxe d’un Robin des Toits, dans le domaine de l’eau les nouvelles sont plus inquiétantes.

Auteurs de "L’eau des multinationales, les vérités inavouables" (chez Fayard), Jean-Luc Touly et Roger Lenglet ont participé à des émissions chez Michel Field (Europe1) et chez Maïté Biraben (Canal+) en février dernier.

Pour les propos qu’ils y ont tenus, Veolia demande leur condamnation à 50.000 euros (à titre de dommages et intérêts), à quoi s’ajouterait la publication dans 3 organes de presse (8000 euros HT par insertion) et enfin le versement de 10.000 euros (au titre de l’article l 475-1 du code de procédure pénale). Au total, chacun devrait verser quelque 90.000 euros [1].

Le motif de diffamation est aussi invoqué à l’encontre des Verts de l’Indre qui, le jeudi 11 mai, accompagnés de Yann Wehrling, secrétaire national des Verts, se sont rendus sur les terres de l’épouse de Rémy Pointereau, sénateur du Cher, ex-président du Conseil Général et gros exploitant de la région.

Ils y ont dénoncé les pompages excessifs, dans des cours d’eau de plus en plus ténus, et les petits arrangements avec la réglementation (comme le fait d’accepter comme "de bonne qualité" une eau dont la teneur en nitrate dépasse la norme).

Ce recours aux tribunaux, dans le but d’obtenir de lourdes condamnations financières, n’est pas sans évoquer ce qui se passe avec les opposants aux OGM. Rappelons à ce propos que 49 "faucheurs volontaires" comparaissent en appel lundi et mardi à Orléans. En décembre 2005, le tribunal correctionnel d’Orléans les avait relaxé reconnaissant le bien-fondé de "l’état de nécessité" de leur action.

[1] Le site ACME a lancé un appel à soutien moral et financier.

http://citron-vert.info/article.php3?id_article=590

De : citron
lundi 15 mai 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=27840
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'eau des multinationales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Ils en ont parlé ... :: Ecrits et autres ouvrages ...-
Sauter vers: