AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rentabilité : nouveaux critères de sélection pour ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Rentabilité : nouveaux critères de sélection pour ...   Lun 3 Juil à 9:16

Citation :

Rentabilité : nouveaux critères de sélection pour les étudiant-es étrangers-ères

En plus de s’attaquer aux conditions d’entrée et de séjour des étrangers-ères primo arrivant-es, salarié-es, sans papier-ères...les députés s’en sont également pris aux droits des étudiant-es étranger-ères.

Les étudiant-es qui veulent venir faire leurs études en France et qui ne viennent pas d’un pays riche subissaient déjà une législation extrêmement lourde et des contraintes maximales (obligation de justifier d’un revenu supérieur à 470 E mensuels, obligation d’assiduité aux études à laquelle est subordonnée le titre de séjour, accès aux logements sociaux limité, limitations dans le droit du travail...), ils/elles verront désormais leur droits s’amoindrir et la sélection s’accroître : des quotas vont être fixés par des contrats entre l’Etat et les universités pour définir les filières et les diplômes pouvant accueillir des étudiant-es étranger-ères dans le texte est mentionné le « besoin (...) en France, d’étudiants en matière scientifique ».

Les demandes seront sélectionnées selon "l’intérêt des candidats et leurs chances de voir leur projet de formation déboucher sur un parcours de réussite", avec notamment la prise en compte "du champ et de la nature de la filière envisagée.

C’est un nouveau système multi critères « incluant le projet d’étude, les parcours académiques et personnels, les compétences linguistiques (l’étudiant doit parler français ou « révéler un potentiel académique important »), les relations bilatérales (entre pays), les intérêts de la France et de sa coopération avec le pays concerné » (selon le texte adopté) qui influenceront les décisions des postes diplomatiques et des consulaires français pour délivrer des visas aux étudiant-es étranger-ères.

La Fédération SUD Etudiant ne peut tolérer que l’Etat français fasse un « casting des éléments les plus productifs » et dénonce la restriction de l’accès à la connaissance et à la liberté d’étudier qui sont des libertés auxquelles nous devons tous avoir droit sans distinction d’origine, qu’elle soit sociale ou qu’elle concerne la nationalité.

La Fédération SUD Etudiant demande :

- la régularisation de tous-tes les sans papiers

- qu’une carte d’étudiant donne automatiquement droit à un titre de séjour

- l’abrogation immédiates et sans concession de la loi réformant le CESEDA

- les mêmes droits pour tous-tes

Une manifestation nationale contre la loi réformant le CESEDA aura lieu à Paris le 13 Mai, la fédération SUD Etudiant appelle à une mobilisation massive de l’ensemble de la population dont les franges les plus précaires sont attaquées tour à tour.

Porte Parole de la Fédération SUD-Etudiant,
- Aurélien PIOLOT : 06 73 66 62 38.
- Kamel TAFER : 06 73 43 85 31.


Source/auteur : Communiqué SUD Etudiant, 6 mai 2006
Mis en ligne le samedi 6 mai 2006, par Ludo

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=8413
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rentabilité : nouveaux critères de sélection pour ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Douai - sculpture (lot 3)
» Les EDITIONS ROBIN à la recherche de nouveaux auteurs
» [JEU] JEWEL3 : Un Bejeweled Like [Gratuit]
» nouveaux sous marins en vue pour la flotte japonaise !
» Sélection pour le Sheriff d'avril 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Immigration et droit d'asile-
Sauter vers: