AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La liberté fait le travail, pas le capital

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: La liberté fait le travail, pas le capital   Ven 30 Juin à 9:23

Citation :

LA LIBERTE FAIT LE TRAVAIL PAS LE CAPITAL

Nous réapproprier nos vies c'est nous réapproprier notre travail. La plupart des individus témoignent d'une désaffection pour l'activité même du travail et cela quelle que soit sa nature. Il n'y a ni refus, ni révolte, simplement indifférence voire lutte pour grapiller quelques miettes et continuer à co-gérer le désastre. Notre travail ne nous appartient-t-il plus au point d'accepter une soumission de 42 annuités ? Pouvons-nous nous résigner à conclure un divorce grandissant entre le monde du travail et nos aspirations personnelles ou devons nous reprendre en main notre destin ? Notre travail ne fait-il pas partie d'un tout, ce tout ne révèle-t-il pas qui nous sommes et la manière dont nous considérons tous les aspects de la vie à travers ce que nous produisons ? Que dire de ces chômeurs qui attendent l'obole du capital ? Que dire des co-gestionnaires élus au nom de cette démocratie purement formelle ? Que dire de cette économie solidaire, sociale ou plurielle propice à renouveler le paternalisme patronal chrétien sous le label de l'entreprise citoyenne ? Que dire des flics, des militaires, des douaniers, des contrôleurs assermentés ? Que dire des frileuses organisations syndicales négociant l'exploitation de leurs militants dans les salons dorés du patronat ? Que dire de tous ceux qui ont démissionné de leur futur ? Engageons nous à l'opposé des philosophies et des politiques de l'absolu qui prétendent résoudre dans la fusion tous les problèmes, détachons-nous des tutelles de l'Etat et du capital !
Révoltons nous maintenant !
Grève générale expropriatrice !
Pendons les patrons avec les tripes des actionnaires pour l'holocauste qu'ils nous obligent à commettre ! Qu'ils répondent du génocide planétaire !
Et puis construisons cet autre futur maintenant !

Un autre monde existe et il est dans celui-ci !
Autonomie, solidarité, autogestion…
AUTRE FUTUR
Refusons de co-gérer le désastre social et écologique !

Ce tract n'est pas une déclaration supplémentaire destinée à nous faire patienter pendant que la chienlit syndicale piétine dans les cortèges.
C'est une invitation. Elle s'adresse à tous ceux et toutes celles qui veulent sortir du désastre écologique et social, à tous ceux et celles qui ont pris conscience qu'un changement de société radical était indispensable. Utilisons les alternatives au capital et au gouvernement.
Plusieurs entreprises autogérées existent en France : "Ambiance bois" sur le plateau de Mille Vaches, "Les Ateliers de la Bergerette" en Picardie…
Ces entreprises associent des hommes et des femmes, sans hiérarchie, où ceux qui décident sont ceux qui travaillent. En France plusieurs milliers de voitures roulent à l'huile végétale et se passent du pétrole et de ses morts ! En Auvergne les véhicules de la CNT roulent à l'huile de friture et à l'hydrogène ! Nos vies d'abord !

CNT63 – 2 place Poly – 63100 Clermont Ferrand – cnt-63@cnt-f.org ou cnt-63@laposte.net
permanence au local (adresse ci dessus) tous les 18 de chaque mois à 18h
Mis en ligne par CNT63, le Vendredi 5 Mai 2006, 17:48 dans la rubrique "Projets alternatifs".

http://endehors.org/news/10512.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La liberté fait le travail, pas le capital
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» ce que j'ai fait hier après-midi ?
» Que fait ma banque avec notre argent?
» Tu as fait quoi aujourd hui ?
» Un livre qui fait peur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers: