AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Manifeste International des sans papiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Manifeste International des sans papiers   Jeu 18 Mai à 0:56

Citation :

MANIFESTE INTERNATIONAL DES SANS-PAPIERS

lu sur 1maimanif : " PREMIER MAI : MOBILISATION INTERNATIONALE POUR LA REGULARISATION

Le Premier Mai est la journée internationale des travailleurs dans la plupart des pays du monde, en honneur à la mémoire des travailleurs qui ont sacrifié leur vie victimes des crimes patronaux et d’états pour obtenir la journée de travail de 8 heures. Ce jour, partout dans le monde il y aura des manifestations pour revendiquer les droits de la classe ouvrière et des peuples opprimés. C'est un jour de lutte, de commémoration, de fierté. C'est notre jour, peu importe le pays d'où nous venons, peu importe si nous sommes nés ici ou à l'autre bout de la planète, nous faisons face aux mêmes injustices.

Aux Etats-Unis, ce sont les sans-papiers qui ont revendiqué cette date en reprenant cette journée de lutte il y a 6 ans. Aujourd'hui, des centaines de milliers de travailleurs immigrants y sont descendus dans la rue pour dénoncer les attaques racistes contre les immigrants, matérialisées dans la proposition de loi HR4437, approuvée par la Chambre de Députés du Congrès National. Le Premier Mai, les immigrants appellent à un jour "sans immigrant" et au boycott international de produits américains pour exiger la régularisation des 12 millions de sans-papiers. Le Premier mai n'est pas un jour férié aux Etats-Unis, et les immigrants, en s'abstenant de toute activité ces jours, veulent ainsi démontrer leur rôle essentiel dans l'économie de ce pays.

En Europe, les sans-papiers se mobilisent pour les mêmes raisons. En Belgique, 10.000 personnes sont descendues dans la rue pour exiger la fin des expulsions et la régularisation des sans-papiers, pour dire NON aux centres fermés et les prisons pour les enfants nés "au mauvais endroit". Aujourd'hui, les sans-papiers occupent plusieurs églises et exigent la régularisation avec une grève de faim.

En Espagne, un processus de régularisation limité, il y a un an, a laisse aujourd'hui des centaines de milliers de travailleurs sans papiers et beaucoup d'autres avec de grandes difficultés pour renouveler leurs papiers. Il y a quelques mois, des milliers de sans-papiers ont parcouru les rues de Madrid au cri de : "NATIVE OU ETRANGERE LA MEME CLASSE OUVRIERE".

Aux Pays-Bas, la population se lève contre la mort de dizaines de sans-papiers, brûlé dans des cages comme des rats dans l'incendie de Schiphol en octobre dernier.

En France, les sans papiers luttent depuis 10 ans pour la régularisation de tous, des milliers de jeunes des banlieues populaires sont descendus dans la rue pour protester contre la discrimination, et aujourd'hui, les sans-papiers, les jeunes étudiants et élèves, et travailleurs français se sont unis contre le CPE. Leur détermination et leur unité a obligé à un premier recul avec le retrait du CPE.

DES PAPIERS POUR TOUS, SANS CONDITIONS

C'est un système mondial, basé sur une soif d'argent sans mesure et sur l'exploitation à outrance de la planète et de la majorité de ses habitants, qui a provoqué le déplacement de millions de travailleurs des pays les plus pauvres vers les pays riches, à la recherche de travail et d'un moyen de soutenir à leurs familles. Le pillage et l’oppression du nord riche et industrialisé sur le sud pauvre et agricole se traduisent par la mondialisation de l’exode rural.

Face au phénomène des migrations, les gouvernements des pays d'accueil mettent en oeuvre des lois cruelles qui enchaînent et contrôlent les immigrants. Les différentes lois pour les étrangers et autres propositions « d'ajustements », règlent non seulement les conditions de travail mais aussi les conditions de vie et de résidence des immigrants, et les soumettent ainsi à une double législation, en créant des citoyens de seconde classe et en favorisant le nouvel esclavage. Ce sont donc des lois xénophobes, de haine contre l'étranger. Tout comme l'Europe veut "exporter ses frontières" vers la Libye, le Maroc, etc., les Etats-Unis veulent déplacer leur frontière au sud du Mexique et utiliser le gouvernement mexicain pour arrêter le flux d'immigrants dans le sud de ce pays. Notre lutte devient généralisée dans tous les pays riches : la France, les Etats-Unis, la Belgique, l'Angleterre, la Suisse, l’Italie, l’Allemagne... c'est pourquoi les luttes des immigrants dans un pays ont un reflet dans les autres et doivent commencer à être coordonnées.

Tous les immigrants qui se trouvent physiquement dans les pays d'accueil ont le droit d'avoir les documents qui leur permettent un travail digne et la jouissance complète de droits et de dignité. L'utilisation du "statut de migrant" sert aux gouvernements à maintenir une ample main d'œuvre de réserve qui ne peut pas exiger de conditions dignes de travail, ce qui à son tour les permet de réduire les conditions de travail et de salaire de tous les travailleurs.

NATIFS OU ETRANGERS, NOUS SOMMES TOUS DES TRAVAILLEURS

La division des travailleurs entre natifs et étrangers, entre immigrants avec et sans papiers, est appliquée pour nuire à nous tous pour empêcher notre union. Cela permet l'application de lois comme la Nouvelle Reforme du Travail qui attaque et réduit les droits de nous tous. Les premiers à être touchés par ces réformes, en facilitant le licenciement, sont les immigrants.

C'est pourquoi, tous les travailleurs, avec ou sans papiers, doivent être admis sans discrimination dans les organisations syndicales qui défendent les droits de nous tous.

Natifs ou étrangers, nous sommes tous des travailleurs, cela veut dire la fin de la division entre les travailleurs, l'unité d'action contre le système qui favorise l'esclavage, le racisme...

C'est pourquoi ce Premier Mai nous descendons à nouveau dans la rue à crier : Droits, Dignité, Respect. D'ici ou d'ailleurs, la même classe ouvrière. Nous appelons tous les travailleurs, avec ou sans papiers, à s'unir et à souscrire cette déclaration internationale des mouvements de sans-papiers.



Etats-Unis : Coalition Nationale pour la Dignité et la Résidence Permanente

Espagne : Asociación De Trabajadores Inmigrantes En España ATRAIE

Contacto: : redaccionatraie@nodo50.org ; http://nodo50.org/atraie

France: CNSP-France

Belgique: Union Des Sans Papiers UDEP; udepbxl@yahoo.fr

Italy: Le Comitato Immigrati in Italia. Contact: comitatoimmigrati@libero.it

Adhésions :

Belgique : CRER – Coordination contre le Raffles, les Expulsion et pour la Régularisation

Contact : coordsanspapiersbxl@yahoo.fr; [url]http://regularisation.canalblog.com/ [/url]

On vous joint le liens ou vous pouvez telecharger l'affiche et tract,
http://1maimanif.canalblog.com/

Mis en ligne par patrick83, le Lundi 24 Avril 2006, 18:36 dans la rubrique "Actualité".

http://endehors.org/news/10409.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Manifeste International des sans papiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les sans-papiers
» La Guinée s'oppoe au renvoi des sans-papiers.
» Régularisation du sans papier .. =D
» Manifestation de sans papiers
» LES ENFOIRES....VOUS LE SAVIEZ.....?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Immigration et droit d'asile-
Sauter vers: