AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un candidat à la botte de Bush nommé président de la Banque

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Un candidat à la botte de Bush nommé président de la Banque   Lun 15 Mai à 19:36

Citation :

Un candidat à la botte de Bush nommé président de la Banque Mondiale

Les 24 administrateurs de la Banque mondiale viennent d’élire Paul Wolfowitz à la présidence de cette institution. Force est de constater que l’administration Bush n’a malheureusement pas eu à taper du poing sur la table pour imposer son candidat. Face au silence des Européens et à la résignation des autres pays habitués à rester à l’écart des ces "petits arrangements entre amis", les appels à une élection transparente et ouverte de centaines d’ONG, de professionnels du développement (Jeffrey Sachs...), ou d’économistes de renom (Joseph Stiglitz, Daniel Cohen...) n’auront pas suffit.

Un tour de force ? Pas vraiment. "Plutôt un aveu de faiblesse de la part des Européens incapables d’adopter une politique commune cohérente au sein de la Banque mondiale et plus soucieux de préserver les chances de leurs poulains pour prendre la direction d’autres organisations internationales (OMC, PNUD, HCR)" explique Sébastien Fourmy, chargé de campagne à Agir ici.

Avant son élection officielle, Paul Wolfowitz n’a pas estimé utile de se fendre d’une visite en Afrique, pourtant priorité annoncée du nouveau président, pour présenter ses ambitions pour l’institution. Seuls des représentants des pays de l’Union européenne et de la Commission ont pu bénéficier d’une audition à Bruxelles. Pour la forme... Tant le terrain était conquis d’avance. Un porte parole d’Olli Rehn, Commissaire chargé de l’élargissement, assure même que ce dernier est "satisfait de tout de qu’il a entendu de Wolfowitz concernant le libre-échange et également sur la réduction de la pauvreté et la politique de développement."

La lutte contre la pauvreté en décor et une institution au service de la pensée dominante : rien ne bouge à la Banque mondiale... Quant aux pays européens, ils renvoient aux calendes grecques la réalisation de leurs grands discours sur le développement et le nouveau contrat moral censé unir le Nord et le Sud dans la lutte contre la pauvreté.

Les premiers à pâtir de ce cynisme seront les populations des pays du Sud, premières concernées par les activités de la Banque et pourtant sans voix au chapitre. La seconde victime ne sera autre que la crédibilité de la Banque elle-même alors qu’elle tentait de redorer son blason terni par des années passées à imposer, via ses prêts, des ajustements structurels aux conséquences désastreuses.

Une "attaque préventive" qui remet à la botte de l’administration Bush une institution qui prenait, quoique très rarement, quelques distances avec elle.

Contact presse : Agir Ici - Laetitia Guidi - 01 56 95 24 46

Source/auteur : www.globenet.org/ifi
Mis en ligne le mercredi 19 avril 2006, par hella

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=8297
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un candidat à la botte de Bush nommé président de la Banque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une chtite blague
» bush
» UN CHAT MÉDIUM NOMMÉ OSCAR de David Dosa
» Kate Bush -Wuthering Heights.
» Dubuisson Bush Ambrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Général :: Actualité :: Avril 2006-
Sauter vers: