AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La rue comme solution pour les personnes étrangères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: La rue comme solution pour les personnes étrangères   Lun 1 Mai à 4:57

Citation :

La rue comme solution pour les personnes étrangères

La Fnars (Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale), la Cimade (Service oecuménique d’entraide), le CNAFL (Conseil national des associations familiales laïques), la Fap (Fondation Abbé Pierre pour le logement des défavorisés), la Fapil (Fédération des associations pour la promotion et l’insertion par le logement), la Ligue des droits de l’Homme et l’Unaf (Union nationale des associations familiales) qui accueillent, hébergent et accompagnent des personnes en difficulté ont acquis une expérience et une expertise dans le domaine de l’accueil, de l’hébergement et de l’accompagnement des personnes étrangères. A ce titre, ces associations demandent le retrait des mesures inscrites dans le projet de loi relatif à l’immigration et l’intégration réformant le code de l’action sociale et des familles et visant à modifier le cadre juridique des Centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA).

La création d’une nouvelle catégorie juridique d’établissements pour demandeurs d’asile ne nous paraît pas tenir compte de l’importance et de la diversité des difficultés sociales rencontrées par ces personnes. Elle risque de fragiliser le fonctionnement des centres d’accueil et, en conséquence, les personnes accueillies qui sont pour la plupart accompagnées d’enfant. Une récente enquête réalisée en 2005 par la Fnars sur les mineurs et leur famille hébergés dans ses établissements adhérents montre très clairement que les personnes hébergées en CADA sont majoritairement accompagnées d’enfants (73 % d’entre elles).

Les mesures proposées reconduiront inéluctablement à la rue un nombre important de personnes et augmenteront les risques sanitaires et sociaux en contradiction avec les objectifs recherchés.

La Fnars, la Cimade, le CNAFL, la Fap, la Fapil, la Ligue des droits de l’Homme et l’Unaf renouvellent leur demande d’une mise à plat du dispositif d’accueil, d’hébergement et d’insertion des personnes en difficulté qui intègre les problèmes posés par l’accueil des demandeurs d’asile. Elles estiment que le travail de clarification du système d’accueil des populations étrangères en difficulté ne peut se faire que dans le cadre plus large d’un schéma territorial coordonné. En l’absence d’une concertation sérieuse, intégrant l’ensemble de ces préoccupations, la Fnars, la Cimade, le CNAFL, la Fap, la Fapil, la Ligue des droits de l’Homme et l’Unaf réitèrent vivement leur opposition à ce projet.

A ce titre, les associations demandent que d’autres pistes de réflexions soient étudiées par l’ensemble des acteurs et des décideurs dans le cadre juridique actuel des établissements CADA. Le suivi social des personnes à la sortie des centres et la cohérence territoriale des dispositifs devraient être prioritairement au coeur du débat.

- Fnars, 76 rue du faubourg Saint Denis 75010 Paris, tél. : 01 48 01 82 00
- Cimade, 176 rue de Grenelle 75007 Paris, tél. : 01 44 18 60 50
- CNAFL, 108-110 avenue Ledru-Rolin 75011 Paris, tél. : 01 47 00 02 40
- Fap, 3-5 rue de Romainville 75019 Paris, tél. : 01 55 56 37 00
- Fapil, 133 rue Saint Maur 75011 Paris, tél . : 01 48 05 05 75
- Ligue des droits de l’Homme, 138-140 rue Marcadet 75018 Paris, tél. : 01 56 55 51 00
- Unaf, 28 place Saint Georges 75009 Paris, tél. : 01 49 95 36 00 Paris, le 27 mars


Source/auteur : http://www.cimade.org/
Mis en ligne le jeudi 30 mars 2006, par Ludo

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=8123
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La rue comme solution pour les personnes étrangères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Immigration et droit d'asile-
Sauter vers: