AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bien se nourrir et non se remplir.

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Bien se nourrir et non se remplir.   Jeu 16 Fév à 23:04

Citation :

Bien se nourrir et non se remplir.

Le mal du siècle n’est-il pas lié à notre façon de vivre, ne nous nous éloignons-nous pas des valeurs essentielles, pour tendre à plus de superficialité ?

Même si la médecine est de plus en plus à la pointe du progrès. C’est tout simplement que la planète devient un énorme hôpital !

Nous attachons plus d’importance à ce qui nous paraît beau à voir, plutôt que bon à manger, sans nous soucier des conséquences sur notre santé. C’est ainsi que notre société produit des obèses dans nos pays riches .

En réalité, la Terre ne parviendra plus dans un avenir proche à nous nourrir sainement.

A notre ère manger « bio » n’est plus un luxe mais devient un réflexe comportemental de plus en plus, notre santé est au cœur de nos préoccupations. Même si pour tous les foyers les prix « bio » restent assez élevés, il faut varier notre alimentation, même si on l’on consomme moins, mais de meilleure qualité . Si on y regarde bien, penser à long terme pourrait aller dans le sens de notre économie tout en sauvegardant notre santé et notre portefeuille, en favorisant l’essor du marché « bio ». Ce qui ne veut pas dire que le risque de tomber malade si on mange bio, est nul.

Une des raisons les plus évidentes, de manger bio, c’est d’éviter tous ces emplois intempestifs des pesticides, fongicides, et également, les rajouts des différents colorants et autres arômes de synthèse, et produits utilisés par l’agriculture intensive. Il faut noter que, justement, à ce titre, ils ne contribuent pas à améliorer la qualité des aliments, dans le cas des colorants, seulement ils sont rendus plus attractifs, et facilitent la conservation. Penser que ce mélange dans notre corps au bout d’un certain temps d’accumulation ne se fait pas ressentir, un jour, relèverait de l’inconscience.

Ce qu’il y a dans l’assiette est bien sur primordial certes. Mais la façon de manger intervient également .

-Détendez-vous avant vos repas, cela favorise la digestion.
-Coupez la Télévision, elle vous empêche d’être conscient(e) de ce que vous mangez.
-Fuyez les endroits enfumés. Contrairement aux idées reçues le tabac ne facilite pas la digestion.
-Savourez lentement. Le travail digestif commence dans la bouche.
-Et bien sur faites des repas moins copieux. En sortant de table, vous ne devez pas vous sentir remplie mais surtout satisfait(e).

Il existe bien des moyens de bien se nourrir pour moins cher, comme faire la fin des marchés ou profiter des « promos ».

Et surtout même si ça peut paraître futile de le préciser :

Faite vos courses le ventre pleins. Car lorsqu’il perçoit des signaux de faim, le cerveau réagit à la pénurie en incitant à faire des réserves. On remplit donc son panier avec des aliments jugés rassasiant, donc calorique.

Certains nutritionnistes prônent les boites de conserves (et, oui !) mais là encore il faut bien les choisir. Car il est vrai que pour la plupart des produits de consommation, comme les surgelés, ils comportent bien moins de vitamines que tout autre produit frais, mais néanmoins n’en sont pas exempt.

Pour exemple, certains jus de pommes dans des grandes surface « hard discount » sont vendu moins chers qu’une marque connue. Dans ce qu’a bien souvent ils ne sont pas un pur jus de pommes, leur apport en vitamines n’est pas le même, voir nul. Donc, si on veut penser à long terme il faut bien réfléchir si il n’est pas préférable d’acheter un peu plus cher sur le moment, et investir sur une meilleure santé, à long terme.

L’arrivée des magasins « hard discount » en France dans les années 90 a obligé tous les autres distributeurs a revoir leurs prix, pour répondre à une demande massive. Il faudrait maintenant voir fleurir de plus en plus de magasins ou épicerie « bio » pour inciter à la concurrence comme l’on fait auparavant les « hard discounts ».

L’équilibre alimentaire ne doit plus être un privilège. Selon l’INSEE en France le coût moyen d’un repas pour un ménage s’élève à 6,20€. Et il faut faire avec.

Moins on a d’argent moins on mange bien, on se remplit tous simplement, ce qui veux dire par là que l’on consomme plus gras et plus sucré. Ce qui mène droit à l’obésité.

Selon une étude « d’Epode » le plans de prévention de l’obésité mené déjà dans dix villes en France auprès de 500 000 personnes et 50 000 enfants le taux moyen de jeunes de 5 a 12 ans en surpoids atteint les 20%, et il est a peine de 5% dans les zones dite nantie et jusqu’a 40% dans les quartiers défavorisés.

Donc attention au pris les plus bas.

D’après une comparaison faite par « le Parisien » On trouve des tranches de jambons, faite avec 70% de porc uniquement. Les 30% restant c’est de l’eau et du sirop de glucose, autrement dit du sucre. Ce qui veut dire que cette viande n’apporte pas suffisamment de protéines, elle « remplie » mais nourrie mal.

La viande devrait surtout s’acheter chez le boucher plutôt qu’ en grande surface en partie pour cette raison.

Mais il faut alterner, aussi, car la viande à tous les repas, ce n’est pas non plus bon pour la santé.

Je ne prône pas le végétalisme mais juste une fois encore une logique planétaire. Car les élevages intensifs et les pollutions de l’eau par les animaux sont bien supérieures à celles des êtres humains. Et quand la population mondiale sera plus de 10 milliards sur Terre il y aura plus assez d’animaux pour nous nourrir, si on se donne la peine de voir plus loin encore une fois.

De plus, également, à prendre en compte que 60% de la production mondiale de protéines végétales mondiale est utilisée pour la nutrition animale.

Enfin on ne répétera pas assez qu’il est nécessaire de manger fruits et légumes mais surtout déjà ceux de saison. Soit environ 400g par personnes et par jour. Par exemple avec les pommes, leurs consommations régulière devrait être un réflexe tant les bénéfices que l’on peut en attendre sont nombreux !

Pour infos :

-La carotte protège les cellules d’un vieillissement prématuré.
-Le thé apporte des antioxydants et possède un effet antiviral. Buvez deux à trois tasses dans la journée, mais sans nuage de lait qui a pour effet d’annihilé ses effets. (Src : Le régime OKInawa de Anne Dufour et Laurence Wittner)

On peut se documenter assez facilement sur la manière de bien s’alimenter sans forcement payer des sommes astronomiques. D’après un guide, intéressant, écrit par Brigitte Hemmerlin « Mes trucs malins » on apprend qu’en plongeant dans de l’eau chaude avant de la presser une orange peut alors donner bien plus de jus.

Il faut prendre en compte que ce n’est pas toujours un problème d’argent mais de temps, celui que nous pouvons consacrer pour nous nourrir.

Il est vrai, aussi, que si l’on cuisinait un peu plus on mangerait certainement mieux.

Faire son gâteau soi-même revient moins cher, et en plus, on y met le sucre que l’on veut et pas besoin d’arôme de synthèse ou de conservateur.

Enfin, le plus simple reste encore de faire sa propre cuisine avec des aliments simples.

Mais le temps de la bonne cuisine de grand-mère semble bien loin...

Et pareil pour ceux qui font des régimes ou les autres, penser au complément nutritionnel, qui nous apporte bien plus que nos aliments industrialisés, qui eux, ne nous apporte plus assez ou plus du tout.

Bien sûr, après conseil, d’un spécialiste.

Enfin pour ceux qui ont le privilège de faire des régimes car il faut bien se dire que la planète est divisée d’un côté, ceux qui ont faim comme le Niger, et de l’autre, ceux qui font des régimes.

On résumera, pour finir, se défier des aliments bon marché, qui recèlent de bien mauvaises surprises.

http://evolutionnaire.free.fr

De : Michaut Félicien
lundi 30 janvier 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=22729
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félicien
Nouveau


Nombre de messages : 12
Age : 47
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Bien se nourrir et non se remplir.   Dim 9 Juil à 11:40

Mais qui a écrit ça?
Etonant non?!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.michaut.biz
 
Bien se nourrir et non se remplir.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remplir ses amortisseurs facilement !
» comment remplir sa bibliothèque
» Comment bien ranger ces BD
» Squiby (Adoptables à nourrir par un clic pour évoluer)
» Apprenons à bien écrire français (Conjugaison / Grammaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Ecologie :: Notre alimentation-
Sauter vers: