AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Situation politique au Nepal

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Situation politique au Nepal   Ven 27 Jan à 18:56

Citation :

Situation politique au Nepal

Recemment, certains droits fondamentaux ont ete supprimes par le gouvernement-roi du Nepal. La situation politique est tres agitee : plusieurs centaines de militants politiques, defenseurs des droits humains et journalistes sont en prison pour leurs activites defiant le gouvernement-roi. Voici un resume de la situation au Nepal depuis quelques mois.

Namaste,

Tout ce qui est ecrit ci-dessous est base sur une lecture de la presse nepalaise, notamment l'Himalayan Times et le Kathmandu Post. Ces sources sont fiables car controlees par le gouvernement lui meme ! Je pense que peu (voire aucun) de nos medias occidentaux n'en parle vraiment, c'est pourquoi il me semblait important, vivant la realite nepalaise au jour le jour, de vous en tenir informe. A diffuser autant que necessaire si cela vous semble important. Bonne lecture !

Remontons en arriere pour comprendre ce qu'il se passe aujourd'hui au Nepal. Le roi actuel est arrive au pouvoir le 1er fevrier 2005 apres le massacre de la famille royale par on ne sait trop qui (beaucoup de Nepalais pensent que c'est le roi actuel car il ne serait jamais arrive au pouvoir sans ce massacre). Il a ensuite directement pris les pleins pouvoirs et impose un couvre-feu a 8h du soir pour quelques temps. Pour information, les flics ont le droit de tuer qui ils veulent apres l'heure du couvre-feu…

Le 4 septembre 2005, les Maos, en resistance armee depuis 1996, declarent un cessez-le-feu de trois mois. Ce dernier fut prolonge d'un mois suite a un agrement de 12 points etabli avec l'aliance des 7 partis politiques les plus importants (de gauche). Cet agrement laissait planer a l'epoque un espoir de paix… Le cessez-le-feu est reste unilateral pendant les 4 mois, l'armee ne voulant pas en entendre parler malgre la pression internationale. Ce cessez-le-feu aurait pu etre reconduit (sous la pression de l'alliance des 7 partis) mais l'armee a attaque des positions defensives Maos 3 jours avant sa fin, c'est a dire le 1er janvier. Depuis, les Maos ont recommences quotidiennement a poser des bombes et a attaquer des positions gouvernementales. Ils ont meme attaque dans la vallee de Kathmandu 6 positions simultanement (une premiere...) le 14 janvier. Bilan : 12 flics tues. Suite a ces attaques, depuis le 16 janvier, un couvre-feu a ete instaure partout au Nepal a partir de 21h jusqu'a 4h (l'horaire variant au jour le jour selon les villes). Le vendredi 20 janvier etait prevue (depuis plus d'un mois) une grosse manifestation organisee par l'alliance des 7 partis unis contre le roi. Un precedent rassemblement avait ete organise par cette alliance le 12 janvier a Janakpur, une ville de moindre importance que Kathmandu, qui avait tout de meme rassemble entre 150.000 et 300.000 personnes ! Le probleme, c'est que le gouvernement (compose par le roi, lui meme etant roi-1er ministre) a etabli le mardi 17 janvier un arrete interdisant les manifestations, regroupements et autres sit-in a Kathmandu et Patan (les deux villes les plus importantes de la vallee de KTM collees l'une a l'autre) pretextant que les Maos pourraient infiltrer la manifestation et provoquer des violences. Cet argument est refute par l'alliance et de nombreuses ONG, ONGI et autres organisations civiles car d'une part l'alliance appellait a un rassemblement pacifique et d'autre part Prachanda, le leader Mao, a declare que les Maos ne prendraient part ni a la manifestation, ni a aucune violence ce jour-ci. De plus, jeudi 19 au matin, plus de 100 activistes politiques, des droits humains et membres de la societe civile ont ete arretes (pour des durees allant de 1 a 3 mois), rejoignant quelques leaders politiques arretes les jours precedents. Les communications telephoniques (et Internet) souffrent de nombreuses coupures et aucun telephone portable ne fonctionne depuis jeudi 19. De plus, ce vendredi 20 janvier, les CDO (Chief District Officer=chef de la securite) de KTM et Patan ont annonce un couvre-feu de 8h du matin jusqu'a 18h ! Du jamais vu depuis le 1er fevrier 2005 ! Pour rappel, en temps de couvre-feu, les flics ont le pouvoir de tirer sur qui que ce soit… Bilan de cette journee : plus de 260 arrestations dans la vallee pour ceux ayant eu le courage de braver le couvre-feu et quelques clashs avec la police… Plusieurs manifestations ont tout de meme eu lieu dans d'autres municipalites du Nepal, dont une a Birtamod apparemment tres importante (depassant le chiffre de 1990, lorsque le Nepal a opere un tournant democratique en changeant de constitution autorisant une democratie multi-partis, un parlement elu par le peuple, des medias libres,…), surprenant meme les organisateurs qui n'avaient pas prevus cette fois-ci de moyens de transport pour permettre aux villageois relativement eloignes de s'y joindre. La date est reportee en ce samedi 21 janvier, jour ou j'ecris ces lignes. Cette journee de manifestation etait organisee pour protester contre des elections municipales annoncees en octobre pour le 8 fevrier par le gouvernement-roi. Un beau simulacre de democratie, permettant au gouvernement-roi de se donner une façade democratique aux yeux de la masse, evidemment boycotte par les 7 partis et les Maos. Ces derniers ont appelle a une semaine de greve generale (qui risque d'avoir lieu car ce genre d'initiatives sont plutot bien suivies au Nepal : rien n'est ouvert y compris les shops prives !) a partir du 5 fevrier. Dans certains endroits, en depit des recommandations de leur hierarchie, ils ont menaces les candidats s'y presentant.

Autre point : depuis environ une semaine, ca frite serieux entre l'armee et les Maos dans une zone rurale. En effet, l'armee effectue des raids aeriens sur les villages et des tirs soutenus. Les villageois ont declares que plusieurs civils ont ete tues lors de ces raids. De plus, lorsque les militaires trouvent des Maos, ils les massacrent directement devant les villageois deja effrayes par les bombardements et autres combats. Un civil ayant ete arrete par les militaires car il cuisinait pour les Maos est mort en detention. Une Organisation Non Gouvernementale Internationale (ONGI) humanitaire (Office of High Commission for Human Rights=OHCHR) voulait apporter des soins mais ils ont ete refoules : personne ne peut entrer les zones de combats, les militaires font ce qu'ils veulent !

Concernant, la liberte de la presse, une ordonance issue par le gvt-roi en octobre, interdit aux medias de dire du mal de la famille royale et du gouvernement. Plusieurs journalistes declarent avoir ete menaces, certains ont ete arretes, des radios ont vu leur materiel saisie par les flics et plusieurs furent arretes. De plus, selon un journaliste du Kathmandu Post, lors de la rafle du jeudi 19 janvier, le gouvernement-roi prevoyait une arrestation massive de journalistes mais aurait recule a la derniere minute redoutant de cinglantes critiques internationales ! Le jour de la manifestation du 20 janvier, une equipe de television de la BBC a filme l'arrestation d'un leader politique chez lui. L'armee a saisi les cassettes et les a rendues vierges a l'equipe.

Depuis le 1er fevrier 2005, plus de 3000 opposants politiques, activistes des droits humains, membres de la societe civile et journalistes ont passes plusieurs mois en taule, sachant que, selon Human Rights Watch, l'armee et la police n'hesitent pas a utiliser la torture et pratiquent le meurtre extra-judiciaire (cf. civil mort en detention…). Certains y croupissent encore...

anonyme article:49929 Cougnard
le samedi 21 janvier 2006 à 07h12

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=49929
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Situation politique au Nepal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François Corteggiani alias Kort n'est pas suffisament Charlie faut croire...
» C'est quoi la politique
» Politique : Marvel versus DC.
» Résultat de l'enquête sur la situation économique des C-R Paca et Languedoc-Roussillon.
» Petite blague politique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Général :: Sujets de fond-
Sauter vers: