AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 11 février, Strasbourg : stop Bolkestein

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: 11 février, Strasbourg : stop Bolkestein   Lun 23 Jan à 0:31

Citation :

DEMONTRER LA FORCE DE L’OPPOSITION CITOYENNE A LA PROPOSITION BOLKESTEIN !



de Raoul Marc JENNAR

C’est le samedi 11 février qu’aura lieu à Strasbourg la manifestation des associations, mouvements, ONG et partis politiques contre la proposition de directive européenne sur les services.

Cette manifestation représente un formidable défi pour le monde associatif :

-il s’agit de montrer aux parlementaires européens ­ et par la même occasion aux gouvernements des Etats membres de l’Union européenne ­ l’ampleur du refus citoyen à cette proposition et au modèle de société qu’elle met en place ;

-il s’agit de montrer aux autres composantes de la gauche politique et syndicale ce que représente le monde associatif et quelle est sa capacité à mobiliser sur un enjeu majeur de société ;

-il s’agit de montrer aux média qu’elle est l’ampleur de l’opposition citoyenne aux politiques néolibérales de l’Union européenne soutenues par nos gouvernements.

Il importe donc, au plus haut point, que tous les efforts soient faits pour que des délégations nombreuses de toutes les villes et de toutes les campagnes soient envoyées à Strasbourg le 11 février.

Il faut privilégier la manifestation de Strasbourg, car c’est à Strasbourg et nulle part ailleurs que les médias jaugeront l’ampleur de l’opposition citoyenne.

L’enjeu exceptionnel exige un effort exceptionnel de la part de chacun.

TOUS A STRASBOURG LE 11 FEVRIER !

Raoul Marc JENNAR
militant altermondialiste
urfig@wanadoo.fr

De : Raoul Marc JENNAR
samedi 14 janvier 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=22215
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: 11 février, Strasbourg : manifestation européenne   Jeu 26 Jan à 3:56

Citation :

AMNISTIE POUR LES DOCKERS !

Le mercredi 18 janvier, 13 dockers ont été condamnées à des peines de prison en comparution immédiate suite à la manifestation européenne du 17. Alternative Libertaire demande l’amnistie pour les dockers condamnés.

Le 17 janvier, 10000 dockers ont manifesté et ont obtenu le retrait de la directive de libéralisation portuaire maritime. Cette manifestation a occasionné 64 blessés dans les rangs de la maréchaussée et quelques dégâts
matériels. On mesure là la colère et la détermination des dockers, pour lesquels ce "Bolkestein portuaire" constituait une attaque directe, puisqu'elle aurait autorisé les armateurs à utiliser le personnel embarqué pour décharger les navires, ce qui aurait mené à une déréglementation totale du statut de docker et à la précarisation des 50000 dockers travaillant dans l’Union Européenne. La violence de la manifestation était une réponse à cette violence institutionnalisée. De plus, les actions des dockers étaient clairement ciblées contre les instigateurs de cette directive -les institutions européennes- et les garants de l’ordre social inégalitaire -la police-. En ce sens, la violence des dockers était légitime.

Le Parlement européen a finalement repoussé la directive mise en cause. Mais donner raison aux revendications des dockers n'empêche pas le pouvoir de châtier leur révolte légitime: les peines vont ainsi d'un mois de prison avec sursis à quatre mois fermes. Les dockers sont victimes de la répression, comme tous les mouvements sociaux européens ces dernières années. Alternative Libertaire appelle à la solidarité avec les dockers condamnés et demande leur amnistie.

Alternative Libertaire,
le 20 janvier.

BOLKESTEIN : LES DOCKERS DONNENT L’EXEMPLE

Le lundi 16 janvier, 10000 dockers venus de toute l’Europe ont manifesté et ont ainsi obtenu le retrait du « Bolkestein portuaire ». Le projet de directive européenne évoque en effet un « principe d’autoassistance » dans lequel il est difficile de ne pas voir la déclinaison aux services de transports du «principe du pays d’origine » défendu par la directive Bolkestein.


Si les services de transports n’entrent pas dans le champ d’application de la directive Bolkestein, c’est parce qu’une directive de libéralisation portuaire maritime a déjà été élaborée en 2003. Elle avait inauguré le « principe d’autoassistance », qui autoriserait les armateurs à utiliser le personnel embarqué, souvent sous-payé, pour charger et décharger les navires à la place
des dockers. Le « principe du pays d’origine », charpente de la directive Bolkestein, autoriserait une entreprise européenne à fournir un service dans un pays étranger en étant soumis à la réglementation (fiscalité, droit du travail, droit environnemental…) de son pays d’origine. Les deux directives ont donc un seul et même but : la légalisation du dumping social et la mise en concurrence des travailleuses et des travailleurs. L’enjeu de la lutte contre ces directives n’est pas le retour à une politique protectionniste, mais bien l’obtention pour toutes les professions d’un seule et même statut dans tous les pays : le plus favorable.

Les dockers, suite à une eurogrève, avaient réussi à obtenir le retrait de la directive en 2003. Deux ans plus tard, la directive ressort, presque inchangée.
10000 dockers manifestent à Strasbourg, venus des quatre coins de l’Europe. La grève est reconduite au Port Autonome de Marseille. Le rapport de force est engagé, opposant d’un côté des milliers de travailleurs unis et déterminés et de l’autre une poignée de patrons et de technocrates européens. Deux jours plus tard, la directive est abandonnée suite à un nouveau vote négatif des
eurodéputés.

La lutte contre la déréglementation passe nécessairement par la solidarité européenne et internationale des travailleuses et des travailleurs. Ceci, les dockers l’ont bien compris. En ce sens, ils donnent l’exemple. Alternative libertaire appelle à participer et assurer le succès de la prochaine étape de la lutte contre la directive Bolkestein : la manifestation européenne du 11
février à Strasbourg.

Alternative Libertaire,
le 19 janvier 2006.


--
Alternative libertaire
BP 295
75921 Paris Cedex 19
Tél. 08-70-23-19-36


Mis en ligne par libertad, le Vendredi 20 Janvier 2006, 23:36 dans la rubrique "Social".

http://endehors.org/news/9433.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: 11 février, Strasbourg : stop Bolkestein   Jeu 26 Jan à 14:32

Citation :

Contre le projet de directive Bolkestein, nous pouvons gagner ! Strasbourg samedi 11 février, 14H

Manifestation européenne à Strasbourg samedi 11 février, 14H

Contre le projet de directive Bolkestein, mobilisation unitaire !


Le projet de "directive sur les services dans le marché intérieur" doit être débattu en première lecture au Parlement européen le mardi14 février à Strasbourg.
Basé sur le Principe du pays d’origine, devenu par une a rgutie rhétorique "clause du marché intérieur", ce texte, dans l’esprit de l’Accord Général sur le Commerce des Services (AGCS) de l’OMC, est une incitation à la concurrence entre les Etats et les peuples.

Il organise le dumping social, une moindre protection desconsommateurs, une remise en cause de la culture, un abaissement desnormes environnementales et de santé publique.

Ce texte rend, de fait, impossible le contrôle de la puissance publique sur les entreprises de service.
Les services publics sont toujours considérés comme des marchandises.Le projet de directive veut libéraliser l’ensemble des services.
A l’exception des fonctions régaliennes de l’Etat (armée, police, etc.), les différents services publics seraient soumis au Principe du pays d’origine. Le texte contient toujours une longue liste de mesures jugées incompatibles avec la liberté d’entreprendre et qui sont pourtant au fondement des politiques publiques.

Ce projet avait suscité une réprobation unanime de l’opinion publique. Pourtant, loin d’être abandonné, il sera débattu au Parlement européen, puis transmis au Conseil de l’Union européenne où siègent les différents gouvernements de l’Union.
Une convergence des mouvements sociaux, associations, organisations syndicales, partis politiques est nécessaire pour faire échec à ce projet, tant à l’échelle nationale qu’européenne.
Nous nous mobiliserons à toutes les étapes et à tous les niveaux pour faire échec à ce projet de directive.

Le président de la République française, qui avait pourtant annoncé que ce projet était enterré, est aujourd’hui mis devant ses responsabilités.
Il doit tenir ses engagements et agir pour que cette directive ne voit pas le j o u r. Nous appelons les citoyens à interpeller le gouvernement français pour que cette promesse soit tenue.

La mobilisation des peuples d’Europe est aujourd’hui indispensable. Nous appelons à construire une journée de mobilisation européenne le samedi 11 février qui se traduira notamment par une manifestation européenne à Strasbourg. Nous serons aussi présents à la manifestation appelée le 14 février par la CES au moment du débat au Parlement européen.

AC !, Alter-Ekolo, Alternative citoyenne, APEIS, Artisans du monde, ATTAC, CADTM, CACTUS/La Gauche, CAP à Gauche, CGT-Finances, CGT Spectacle, Collectif féministe pour une Europe alternative, Collectif national du 29 mai, Confédération paysanne, Coordination des groupes de femmes Egalité, Fédération nationale des collectifs de défense et de développement des services publics, Fondation Copernic, Forces militantes, FSU, Gauche républicaine, LCR, Les Alternatifs, Les Verts, Marches européennnes/Euromarches, MARS, MJS, MNCP, MRC, PCF, PCOF, PRS, Réseau Féministe RUPTURES, Résistance 7ème Art, UFAL, Union syndicale de la psychiatrie, Union syndicale Solidaires, URFIG, VAMOS !

De : STRASBOURG
samedi 21 janvier 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=22466
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 11 février, Strasbourg : stop Bolkestein   

Revenir en haut Aller en bas
 
11 février, Strasbourg : stop Bolkestein
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 14 février 842 à Strasbourg.
» 14 février 842 : Les serments de Strasbourg
» Tournoi Blitzkrieg : Strasbourg 16-17 Février 2013
» Bleach - 97 - Let Stop The Pendulum
» Effet Sonnore Stop Motion , Arene Raw

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Suggestions d'actions :: Nord Est-
Sauter vers: