AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Collectif "Aidez Mama"

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Collectif "Aidez Mama"   Mer 12 Oct à 15:14

altermonde-levillage- mercredi 12 octobre 2005, cardabelle
Collectif "Aidez Mama"

Première réunion du collectif "Aidez Mama" ce soir mardi 11 octobre à Sète.

Citation :
L’historique de l’expulsion de son mari est repris dans ce lien.

La situation de Mama est aujourd’hui dramatique : elle ne dispose d’aucune ressource depuis que son mari a été expulsé, elle n’a pas de quoi se nourrir. L’AME implique que les soins médicaux aient lieu en milieu hospitalier, ce qui l’ empêche de voir un dentiste. Son accouchement est planifié à l’hôpital pour le mois de novembre, ses enfants seront accueillis dans une famille ou un centre d’hébergement.

Le problème essentiel est actuellement celui du logement : aux retards de loyer s’ajoute le fait que le propriétaire veut qu’elle quitte le logement et le lui fait savoir de façon particulièrement agressive. Les assistantes sociales arrivent à lui fournir une aide financière ponctuelle et insuffisante Elle s’inquiète particulièrement de savoir où se trouve son mari et ce qu’il est advenu de lui. On ne sait pas avec certitude quand il est parti, d’où des difficultés pour le retrouver à l’arrivée en Guinée. Son fils aîné est scolarisé, mais est très perturbé par les tensions qui existent dans la famille depuis la disparition du père.

Le collectif de citoyens et d’associations a décidé que puisque Mama ne veut pas partir, nous non plus, ne voulons pas non plus qu’elle parte. Elle doit rester ici, à Sète, avec ses enfants grandiront en France.

Un compte postal est ouvert pour lui venir en secours. les dons sont à adresser CIMADE groupe local CCP 53252 D Collectif "Aidez Mama" au dos du chèque. 16 rue saint Louis 34000 MONTPELLIER.

Membres du collectif : FSU, FCPE-Sète, RESF34, Amnesty International-Sète, CIMADE,Association des Africains de Sète, Ligue de droits de l’Homme, Association Biterroise contre le racisme.

aidezmama@yahoo.fr
source : http://altermonde-levillage.nuxit.net/article.php3?id_article=3892

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wapasha
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Collectif "Aidez Mama"   Dim 16 Oct à 14:40

altermonde-levillage- dimanche 16 octobre 2005, cardabelle
Au secours, collectif "Aidez Mama".

Citation :
Au moment où la LDH est informée du fait que les centres de rétention s’équipent de matériel pour nourrissons, il devient urgent d’aider cette famille.

Car Sarkozy les prend au berceau.


Monsieur Mamadou DIAKHABY est arrivé en France en 1992 après avoir fui la Guinée Conakry suite à des menaces contre lui et son père. Opposant politique, il a fait l’objet d’un mandat d’arrêt dans son pays en 1993. Son père est parti se réfugier au Sénégal avec d’autres membres de la famille. Il n’aurait plus de famille en Guinée.

En 1993, M.DIAKHABY a formulé une demande d’asile auprès de l’OFPRA. Cette demande a été rejetée. Il s’est maintenu sur le territoire français chez des amis, à Paris d’abord, puis dans le sud de la France. Sa femme est venue le rejoindre par la suite. Ils habitent à Sète depuis 2004 et ont deux fils, nés sur le sol français, âgés de 3 ans (scolarisé à Sète) et d’1 an et 4 mois. Sa femme aujourd’hui enceinte doit accoucher vers la mi-novembre.

Monsieur DIAKHABY a été interpellé dans la région de Perpignan où il était venu faire les vendanges. La préfecture des Pyrénées Orientales a pris à son encontre un APRF et l’a conduit au centre de rétention de Rivesaltes.
Son recours a été examiné au Tribunal Administratif de Montpellier le vendredi 30 septembre à 14h. Deux membres de la Cimade Montpellier et de RESF34 (réseau éducation sans frontières) ont assisté à l’audience.

Douze ans de présence en France, une vie personnelle et familiale sans incidents, la convention européenne des droits de l’homme, la convention des droits de l’enfant, la situation de sa famille, les droits de l’Homme bafoués en Guinée... : rien n’y fit bien que chacun de ces arguments justifie le droit (le devoir ?) d’asile ! Le juge rejeta le recours. : Mamadou DIAKHABY aurait été expulsé, le samedi 8 octobre, de Paris vers Conakry, embarqué les pieds et les mains liés, la bouche en sang (Vous avez dit Droits de l’Homme... en Guinée ?). Depuis, on est sans nouvelles de lui.
Sont en France, à Sète, ses deux fils et son épouse sur le point d’accoucher. Pour combien de temps ?

La CIMADE de Montpellier et le RESF34 ont donné l’alerte.
Un comité de soutien s’est créé à Sète ; la FSU y participe activement. Ses coordonnées sont : téléph. 0612402886 et adresse mél : aidezmama@yahoo.fr

Le Député F. Liberti est intervenu auprès du Préfet.

Des fonds sont nécessaires : Mme DIAKHABY est désormais sans ressources et à la recherche d’un logement de manière urgente. Des chèques peuvent être émis à l’ordre de
CIMADE-groupe local, CCP Montpellier 532 52D, en inscrivant
"Collectif Aidez Mama" au dos du chèque.
CIMADE (Collectif Aidez Mama) - 16 rue Saint-Louis - 34 000 Montpellier.


La mobilisation est urgente car de tels cas vont se multiplier.
M. Sarkozy ne déclarait-il pas aux préfets, le 9 septembre dernier :
"Lors de notre dernière rencontre, je vous ai fixé des objectifs chiffrés, en vous demandant de procéder, au minimum, à 23 000 éloignements d’étrangers en situation irrégulière cette année. Je constate qu’à la fin du mois d’août, 12849 étrangers avaient fait l’objet d’une mesure effective d’éloignement : sur huit mois, 56 % des objectifs ont été atteints. Il vous reste donc cinq mois pour accentuer l’effort. (...) J’attends de tous une entière mobilisation. Et j’invite les préfets dont les résultats sont inférieurs à la moyenne à se rapprocher du Centre national de l’animation et des ressources (CNAR) pour bénéficier d’un appui opérationnel. (...)
Plus encore qu’une obligation de moyens, c’est une obligation de résultats qui vous est fixée. (...)
Je vous demande de savoir résister aux pressions de tels ou tels "collectifs" ou "coordinations", qui ne représentent qu’eux-mêmes."
Source : Ministère de l’intérieur.

Face à cette dérive sécuritaire aux relents de populisme, il faut réagir puissamment pour préserver les valeurs fondamentales de justice et d’humanisme que nous portons.


FSU, RESF34, LDH,FSU, FCPE-Sète, Amnesty International-Sète, CIMADE, Association des Africains de Sète, Association Biterroise contre le racisme
source : http://altermonde-levillage.nuxit.net/article.php3?id_article=3946

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Collectif "Aidez Mama"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet collectif " Les saisons "
» Marthe - Collectif "Libre à Elles" dirigé par Moni
» QUI A REGARDER LES "MAMA" (mnet asian music awards) ?
» Critique pour "Mystères et Mauvais Genres" Collectif *
» Agoraphobie - "la peur d'avoir peur"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Immigration et droit d'asile-
Sauter vers: