AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 175 villes « hors la loi »

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

175 villes « hors la loi » Empty
MessageSujet: 175 villes « hors la loi »   175 villes « hors la loi » EmptyJeu 29 Sep à 19:59

humanite-Article paru dans l'édition du 28 septembre 2005.
175 villes « hors la loi »

Citation :
Le choix du lieu est symbolique. C’est à Neuilly, ville qui totalise 2,56 % de logements sociaux, que les élus et parlementaires communistes et républicains d’Île-de-France se sont retrouvés, hier, pour présenter des « mesures simples » destinées à ramener dans le droit chemin les 175 communes de la région « hors la loi » Solidarité et renouvellement urbain (SRU). Celle-ci, qui oblige les communes à atteindre 20 % de logements sociaux d’ici à 2010, est particulièrement mise à mal dans le département des Hauts-de-Seine - pourtant le plus riche de France avec 1,442 milliard d’euros de budget pour 2005 - qui, sous l’impulsion de son président, Nicolas Sarkozy, s’apprête à vendre 4 000 logements sociaux quand tout le monde, y compris son collègue du gouvernement, Jean-Louis Borloo, dit qu’il en manque.

Réquisition des immeubles vides

Les mesures égrenées au nom des élus communistes franciliens par Patrick Braouezec, ancien maire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et actuel président de Plaine commune, concernent bien sûr directement le logement. La première invite les maires des communes « hors la loi » à s’engager à construire d’ici la fin de l’année 500 logements sociaux, mais également à interdire la vente du patrimoine public. « La solidarité doit s’appliquer partout », a insisté Patrick Braouezec, réclamant « des mesures de réquisitions pour répondre aux urgences sociales, et le refus de toute expulsion due au chômage ou à la pauvreté ». Afin d’intervenir sur le foncier, qui est souvent l’obstacle invoqué pour justifier le retard dans la construction sociale, les élus communistes invitent les départements d’Île-de-France à créer un « outil foncier régional ». Les Hauts-de-Seine et le premier flic de France se sont là encore illustrés en bloquant la mise en place d’une agence foncière régionale, seul niveau capable d’une maîtrise foncière cohérente.

Peine d’inéligibilité

Pour inciter efficacement les maires à construire des logements sociaux, les modalités de contrainte de la loi SRU ont été enrichies. Ainsi, est-il proposé de supprimer les diverses subventions ou versements de l’État et de la région aux communes réfractaires à l’objectif des 20 % en instaurant une progressivité identique au dispositif visant à la suppression des indemnités de chômage. Enfin, une peine d’inéligibilité en cas de refus réitéré de programmer ou de construire des HLM durant un mandat est évoquée. « Cela résoudra le problème de ceux qui disent : on ne construit pas parce qu’on a peur de ne pas être réélu », a ironisé Patrick Braouezec, qui voit là « le seul moyen de résorber la demande ». Cette idée a également été formulée jeudi dernier par Martin Hirsch, le président d’Emmaüs France.

D’autres mesures concernant l’emploi (embauche immédiate par les grandes entreprises franciliennes de 5 000 jeunes issus des villes à fort taux de chômage, chartes d’insertion professionnelle), mais aussi l’accès aux soins (rétablissement de la CMU pour tous) ont été avancées. « Cela ne sert à rien de faire de grands discours quand on n’est pas capable de les accorder avec ses actes. Ni en tant que maire de Neuilly, ni en tant que président du conseil général des Hauts-de-Seine, Nicolas Sarkozy n’a pris ses responsabilités pour mettre en oeuvre la solidarité. La vente des 4 000 logements sociaux est de ce point de vue scandaleuse », a insisté Gilles Poux, maire de La Courneuve.

Cyrille Poy
source : http://www.humanite.fr/journal/2005-09-28/2005-09-28-815014

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
175 villes « hors la loi » Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
175 villes « hors la loi »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFO] Probleme hors forfait illimitics 3g+
» [AIDE] MicroSd Hors service aprés Flashage
» un nouveau hors série de Symboles et Traditions
» Villes et Villages de A à Z
» Vos ouvrages préférés (hors litt. anglaise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Le logement-
Sauter vers: