AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Argentine : généalogie de la révolte

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Argentine : généalogie de la révolte   Sam 3 Sep à 13:16

Citation :

Argentine : généalogie de la révolte

Lu sur Indymédia Paris : "Pour celles et ceux qui s'intéressent à l'Amérique Latine et/ou aux mouvements sociaux, à la Révolution, à l'autonomie ou à l'auto-organisation... je ne peux que recommander la lecture de "Argentine, généalogie de la révolte" de Raul Zibechi. Ce livre est bien sûr disponible à la librairie Quilombo ( du mardi au vendredi de 14h à 20h et le samedi de 11h à 20h), 23 rue Voltaire, 75011 Paris, M° Rue des Boulets (l. 9) ou Nation (l. 6). Ou pour passer commande, écrire à : CNT, service librairie 33 rue des Vignoles, 75020 Paris Tél. 01 43 72 09 54
ARGENTINE, GENEALOGIE DE LA REVOLTE (la société en mouvement) Raul Zibechi Ed. CNT-RP 01/11/2004 384 pages 16.00 €

« Que se vayan todos » [que tous s'en aillent] adressé aux partis de droite comme de gauche. Ce slogan a sa source dans la transformation en profondeur de la société argentine ; transformation imposée par les politiques néo-libéraies appliquées sous l'impulsion du FMI, après le coup d'État militaire de 1976. Les effets de plus de vingt-cinq ans de néo-libéralisme sont là. L'analphabétisme - éradiqué depuis les années 1950 - est réapparu. La misère - limitée à quelques poches régionales - touche aujourd'hui 55 % de la population, soit 17 millions, et l'indigence presque 9 millions. Les garanties sociales et sanitaires sont laminées, toutes les industries nationales sont réduites au minimum ou sont entre les mains de multinationales entièrement libres de ne pas entretenir les installations et d'épuiser les réserves naturelles. La corruption des classes dirigeantes a évidemment atteint les mêmes niveaux mafieux que l'on observe en Russie et aux États-Unis. Actuellement, en Europe, le néo-libéralisme s'applique aussi quels que soient les gouvernements. L'exemple argentin montre les limites de la "soumission volontaire" et du "Fascisme sympa", et l'irruption des résistances et des refus pluriels de la population. Ce mouvement de fond a secoué et ridiculisé les classes dominantes en ce fameux décembre 2001.

Extrait :

« Commencer à produire est la clé qui ouvre sur le nouveau mouvement ouvrier et les individus qui le composent. C'est ce qui donne vie et âme au mouvement piquetero. C'est la possibilité de changer le monde, de commencer à créer un monde nouveau. De simples mots, semble-t-il, mais quand nous voyons des femmes qui auparavant restaient chez elles, sans autre destin que de travailler comme domestiques, dirigeant une bibliothèque populaire, rangeant des livres et faisant des fiches ; quand nous voyons des jeunes qui étaient dans le gang du coin de la rue et qui maintenant produisent sans patron, luttant contre leurs propres habitudes pour s'efforcer d'arriver à l'heure à la boulangerie ou à la briqueterie pour produire pour leurs voisins, nous constatons que, effectivement, ils sont en train de créer un monde nouveau. Ce sont des hommes et des femmes qui changent le lieu qu'on leur a assigné d'en haut pour un autre, créé par eux, d'en bas. C'est l'autonomie qui remet en cause l'héritage, l'ordre imposé. (…) » (p. 268)
Mis en ligne par libertad, le Vendredi 2 Septembre 2005, 11:07 dans la rubrique "International".

http://endehors.org/news/8381.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Argentine : généalogie de la révolte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ÉMISSIONS DE L'ARGENTINE 2009
» Soirée Argentine à St Paul les Dax
» Soirée Argentine Milonga Tangoxoki(64)
» L'ARGENTINE : SÉRIE "CHAMPIGNONS"
» SÉRIE HISTOIRE Et TOURISME. L'ARGENTINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Ils en ont parlé ... :: Ecrits et autres ouvrages ...-
Sauter vers: