AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Clauses abusives : l'association CLCV attaque trois sites

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Clauses abusives : l'association CLCV attaque trois sites Empty
MessageSujet: Clauses abusives : l'association CLCV attaque trois sites   Clauses abusives : l'association CLCV attaque trois sites EmptyJeu 28 Juil à 23:23

pcinpact-Jeudi 28 juillet
Clauses abusives : l'association CLCV attaque trois sites

L'association de défense des consommateurs CLCV vient d'assigner plusieurs grosses boutiques du net, bien connues. Ce sont Pixmania, Rue du Commerce et Achat Facile qui ont été pointés du doigt. Le groupement fait valoir l'existence de "clauses abusives" dans les contrats de ces cyberboutiques.

Citation :
Clauses abusives : l'association CLCV attaque trois sites 18631 "Saisie par de nombreux consommateurs de problèmes rencontrés lors d'achats sur des sites de commerce électronique, la CLCV a examiné les pratiques et les conditions de vente de ces cybercommerçants" informe l'association. Les assignations viennent tout juste d'être délivrées aux trois sociétés.

Plus d'une dizaine de clauses sont traquées dans cette action. CLCV explique qu'elles créent "un déséquilibre significatif au détriment du consommateur", c'est d'ailleurs là la définition même de la clause abusive. Elles peuvent du coup être considérées comme prohibées au regard du code de la Consommation et des recommandations formulées par la Commission des clauses abusives.

Quelles sont ces données contractuelles problématiques aux yeux de CLCV ? Elles concernent la responsabilité du vendeur, l'exercice du droit de rétractation, la livraison, ou encore les conditions de réclamation. Contactée par nos soins, Sandrine Perrois, juriste à l'association en charge de ce dossier, nous a donné quelques précisions.

Des clauses prévoient par exemple "des modalités sur le droit de rétractation" décrit-elle. Ce droit permet normalement à un consommateur de finalement renvoyer un produit tout juste reçu sans donner d'explication au commerçant (choix discrétionnaire). Or, imposer des conditions, comme l'estime CLCV, revient à ne pas respecter la loi. "D'autres ne sont pas assez claires voire ambiguës" et peuvent donc jouer contre le client en cas de difficultés. Enfin, "certains exonèrent la responsabilité du vendeur lors de la livraison ou sur les garanties".

Par ailleurs, le site www.achatfacile.fr "impose aux consommateurs de payer une assurance visant à couvrir les risques liés au transport du produit. C'est une vente liée, pratique interdite par le code de la Consommation". Toutefois, le site a semble-t-il retiré cette clause depuis l'assignation. "Achat facile aurait retiré l'assurance suite à notre assignation, mais nous avons constat d"huissier en tout état de cause" insiste CLCV.

En toute évidence, il n'est évidemment pas assuré que ces clauses soient considérées comme abusives par les tribunaux. Il faudra attendre la fin du litige et pour l'heure, la procédure n'en est qu'à ses premiers pas. La recherche de l'équilibre dans les relations contractuelles n'est en tout cas jamais un exercice bien facile à trouver.
source : http://www.pcinpact.com/actu/news/Clauses_abusives_lassociation_CLCV_attaque_trois_s.htm

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Clauses abusives : l'association CLCV attaque trois sites Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Clauses abusives : l'association CLCV attaque trois sites
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Site de l'Association de Tiaret
» Et de Trois ! (Liste Slaanesh)
» quelques sites, un peu de tout, à trier
» Trois garçons pour quatre filles...
» [Maugham, Somerset] Les trois grosses dames d'Antibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Le capital au pouvoir :: Consommation-
Sauter vers: